Avril 2006

La fondation de Québec solidaire
Le pari de l’unité

Le processus de fusion de l’Union des forces progressistes et d’Option citoyenne a produit une nouvelle structure organisationnelle minimale et aux contours politiques délibérément flous. Il s’agissait de prendre un grand risque calculé en réunissant les 4 000 membres des deux groupes sur la base d’une série de principes très généraux. Ce n’est que par la pratique, au cours des prochaines années, que nous pourrons évaluer si le pari a été gagné.

Pour lire le texte : La fondation de Québec solidaire