15 mai 2006
Pour un mouvement populaire fort et politisé
par Francisco Altemann

Un parti du monde ouvrier et populaire, indépendant de la classe dominante, capable d’affronter ses ennemis de classe tant sur le terrain institutionnel qu’en dehors de celui-ci, qui récuse les compromis que lui feront avaliser les projets des exploiteurs, voilà le parti qu’il faut aux masses exploitées du Québec.


Pour lire le texte : Pour un mouvement populaire fort et politisé