Une grande mobilisation pour la justice climatique... mais sans plan alternatif
Québec solidaire, pour le capitalisme vert, se substitue au mouvement


Temps chaud

La grande mobilisation "en faveur de mesures plus musclées pour contrer les changements climatiques aura lieu, le samedi 27 avril [à Montréal], et les grandes organisations syndicales invitent leurs membres à être de la partie"  Avec ses trois points de départ et l'appui de centaines d'organisations écologiques et populaires, elle promet d'être imposante. Elle clôturera la Semaine de la terre laquelle a débuté par le grand encerclement de l'Assemblée nationale à Québec par 5 000 personnes ce lundi le 22, ce qui sera suivi d'un tas d'activités durant la semaine. Le mouvement La Planète s'invite... qui chapeaute toute cette mobilisation répond à l'appel de cette jeune suédoise, que les grands de ce monde tentent de coopter jusqu'ici sans succès. Elle nous invite à paniquer, et non à se nourrir de faux espoirs, pour que les émanations de GES diminuent de moitié d'ici 2030... cible qui cependant admet une hausse des températures bien au-delà de 1.5°C après 2050 en espérant que l'humanité sous gouverne capitaliste se rattrapera à coups de puits naturels et artificiels de gaz carbonique et d'énergie nucléaire malgré le grand risque du dépassement d'irréversibles points de bascule.


Pour lire le texte complet :

Québec solidaire, pour le capitalisme vert, se substitue au mouvement

Non à la CAQ qui veut diviser le prolétariat par la haine islamophobe
Participons aux manifs anti-CAQ
et préparons un Premier mai unitaire


Manif anti loi 21 communauté musulmane


Jusqu'ici les initiatives de mobilisation (pétition, manifestations) contre la loi sur les signes religieux de la CAQ émanent d'organisations liées surtout des communautés racisée et anglophone de Montréal où la majorité « de souche » est minoritaire. C'est à la fois normal et inquiétant. C'est normal car la communauté racisée est frappée directement pour certaines de ses composantes croyantes et indirectement par le message subliminal de compromission avec la nationalisme identitaire, particulièrement avec sa partie extrémiste. Ce nationalisme imbu de catho-laïcité avéré ou patrimonial, que la CAQ a su caché en retirant, contre sa position de toujours, le crucifix de l'Assemblée nationale, exploite l'héritage laïque bien de gauche de la Révolution tranquille. La faillibilité de l'entourloupette réside dans la comparaison entre la puissance idéologique et politique de l'Église catholique des années cinquante au Québec, et l'impuissance, la pauvreté et la stigmatisation de la très minoritaire religion musulmane dans le Québec d'aujourd'hui. La perception contraire nécessite de faire un amalgame trompeur avec sa force en Arabie saoudite ou en Iran ou en Algérie quitte à pousser jusqu'à l'amalgame djihadiste qui finit en crainte schizophrénique de l'invasion, et pour finir du « grand remplacement » qui dégénère en tuerie islamophobe.

Pour lire le texte complet :


Non à la CAQ qui veut diviser le prolétariat par la haine islamophobe


Saison des budgets, hijab, luttes du taxi et d'ABI, campagne climat Solidaire
Les gouvernements Libéral et de la CAQ, des gouvernements centristes !!!


Couleur de ceux qu'on persécute


Éditoriaux et chroniques n'en ont que pour le « centrisme » des budgets fédéral et québécois. Évidemment on est toujours au centre ou à gauche par rapport à plus à droite que soi. En ce qui concerne les Conservateurs fédéraux, ils ont beau gueuler contre le petit déficit des Libéraux, il n'est pas si certain qu'en cette année pré-électorale ils auraient osé le supprimer étant donné leur défaite cuisante aux dernières élections suite à cette rigide politique néolibérale... imitée, croyez-le ou non, par le NPD qui en a chèrement payé le prix, laissant les seuls Libéraux à « gauche », et qui n'arrive toujours pas à s'en départager car lesté par un gouvernement NPD albertain résolument pro-pétrole et un gouvernement NPD britanico-colombien anti-oléoduc mais pro-gazoduc. Quant à la CAQ, on ne peut que la comparer à un parti fantôme à sa droite. Mais est-ce vraiment le cas que ces budgets soient si généreux ? Et reste à examine l'ensemble de l’œuvre car les budgets voguent sur une mer où souffle une bise carrément à droite. Au Québec, l'unilatérale campagne climat de Québec solidaire, lestée d'un Plan de transition capitaliste vert et d'un embrigadement verticaliste de la jeunesse, risque de lui faire rater le crucial rendez-vous avec le Front commun. Heureusement, grâce à sa militance allant à contre-courant, le parti a évité un vote de compromission avec le racisme, sauvant l'intégrité du programme.

Pour lire le texte complet :

Les gouvernements Libéral et de la CAQ, des gouvernements centristes !!!


Des dizaines de milliers de jeunes à la manifestation climat de Montréal
Une attente d'orientation à laquelle Québec solidaire ne répond pas

Croissance tellement 20iè siècle


Album photo à https://1drv.ms/a/s!Aj4UXfoRjr1ThwETatefOFW-B3rH


Plusieurs dizaines de milliers de jeunes aux études et de moins jeunes, quelque part entre le 25 000 des forces policières et le 150 000 des organisateurs, ont défilé ce vendredi 15 mars à Montréal à l'appel du mouvement « La Planète s'invite à l'Université » initié par l'Université de Montréal. Des regroupements plus modestes ont eu lieu à divers endroits au Québec et au Canada. À l'appel de « la collégienne Greta Thunberg, qui manifeste tous les vendredis depuis août devant le parlement suédois […] cette manifestation internationale pour le climat s'est tenue dans plus de 2000 villes situées dans quelque 120 pays. […] Les foules les plus imposantes ont été aperçues à Sydney, Berlin, Paris, Bruxelles, Londres, Madrid, Santiago au Chili et Montréal […] Au total, les organisateurs du mouvement Fridays for Future évaluaient à plus d'un million le nombre de manifestants mondiaux vendredi. » (Radio-Canada).


Pour lire le texte complet :

Manifestation climat 15 mars 2019


Québec solidaire et la consigne de vote pour l'élection fédérale
Mettre sur le même pied le NPD fédéraliste et le Bloc allié à l'extrême-droite ?

Blanchet et Duhaime

Le prochain Conseil national Solidaire est appelé à débattre et à voter une proposition stipulant la politique du parti en vue des prochaines élections fédérales. La proposition à voter ne donne aucune consigne de vote bien que le premier attendu stipule que « [a]ttendu que Québec solidaire reconnaît que deux partis fédéraux (le Parti libéral du Canada et le Parti conservateur) nuisent directement aux valeurs défendus par Québec solidaire et aux intérêts de la population québécoise ». La dernière proposition affirme « [q]ue les autres membres de Québec solidaire, sur une base individuelle, soient invités à soutenir le parti qui représente le mieux leurs valeurs... ». On reconnaît là la consigne de vote traditionnelle du parti qui indirectement favorise le Bloc québécois, le NPD et le Parti vert fédéral. On se trouvait des accointances sociales ou écologiques avec le NPD et les Verts, malgré leur fédéralisme, et souverainistes avec le Bloc malgré son axe social droite-gauche.


Pour lire le texte complet :

Mettre sur le même pied le NPD fédéraliste et le Bloc allié à l'extrême-droite