****************************


L’appel d’air des élections municipales pour le transport public gratuit
La voie est tracée pour le plein emploi écologique Solidaire

Congestion urbaine

La mort accidentelle d’un jeune cycliste montréalais a centré plus que jamais la campagne électorale municipale sur la question du transport actif et de celui public. Il y a les prolongements de métro, bleu ou rose, l’ampleur de l’offre d’autobus avec ou sans corridors, l’ajout de tramways, et la bonification de pistes cyclables sécuritaires... sans oublier le REM. Le même débat tout aussi intense, métro et REM en moins et parfois pont en plus, fait rage à Québec, à Gatineau, dans les autres grandes villes et dans les banlieues quand ce n’est pas en Gaspésie. À noter en particulier l’émergence de la revendication de la gratuité. On sent qu’enfin la suffocation et la frustration de la congestion urbaine et de ses corollaires de santé publique et d’émanation de gaz à effet de serre (GES) occupe le devant de la scène.

Pour lire le texte complet :
De la mobilisation anti hydrocarbure à l’appel pour le transport public 2

****************************

Bombardier ou la faillite de l'insertion dans le marché mondial
Plutôt la souveraineté économique du plein emploi écologique

AECG - un_merci_de_droite


Avec la double claque en pleine face que vient de recevoir Bombardier le même jour et le durcissement qu’on pouvait prévoir de la renégociation de l’ALENA, renégociation forcée par les ÉU dont le nationalisme est exacerbé par leur statut chambranlant d’hégémonisme mondial, la bourgeoisie canadienne, et encore plus la demi-bourgeoisie québécoise, est saisie d’effroi et craint le pire. Ces messieurs et quelques dames depuis belle lurette, historiquement depuis les temps coloniaux, ont misé sur le marché global ce qui aujourd’hui signifie que près de 40% de la production nationale québécoise est exportée aux ÉU. On sent que les cris d’orfraie des porte-parole affairistes cachent une immense impuissance. Soudainement, le Canada et encore plus le Québec se découvrent comme des pions sur le jeu d’échec des supergrands.

Pour lire le texte complet :
Bombardier ou la faillite de l'insertion dans le marché mondial

****************************


Le soutien timide du peuple québécois au peuple catalan
Souverainisme nationaliste 1, Indépendantisme internationaliste 0


QS et catalogne
À l’appel d’une composante des organismes unis pour le oui (OUI), rassemblement des souverainistes nationalistes étroitement lié au PQ et au Bloc, environ deux cent personnes se sont mobilisées devant le consulat espagnol de Montréal le 23 septembre. Les quatre partis se réclamant du souverainisme y étaient représentés par leurs gros canons. Si le chef d’Option nationale a davantage insisté sur l’enjeu de l’indépendance, les trois autres chefs ou porte-parole ont plutôt souligné l’atteinte flagrante à la démocratie devant laquelle s’esquivent les gouvernements Libéraux canadien et québécois. N’en est pas moins décevante la mince participation étant donné l’autoritarisme du gouvernement espagnol, rappelant l’ère Franco, contre le droit à l’autodétermination lequel devrait être cher au peuple québécois.
Voir une vingtaine de photos de mon album : https://tinyurl.com/y7pvsxxk

Pour lire le texte complet :

Le soutien timide du peuple québécois au peuple catalan

****************************


Le projet de plateforme Solidaire rate la cible du projet de société
Diversion médiatique et campagne surprise pour éviter le débat


Deux jeunes femmes solidaires


Si l’on se fie aux monopoles médiatiques, le grand enjeu Solidaire de l’heure serait la fusion avec Option nationale. Pourtant l’enjeu majeur du prochain congrès du début décembre, même si la question de cette fusion est à l’ordre du jour, est censé être l’adoption de la plateforme électorale 2018. Et que trouve-t-on derrière le débat sur cette cette fusion ? Encore une fois le débat sans fin à propos de la Constituante qui a retenu toute l’attention médiatique lors du congrès de la révision du programme au printemps 2016 aux dépens de la radicalisation anti-capitaliste du programme sur le type de société à construire et surtout sur les cibles de réduction des gaz à effet de serre (GES) et du rejet des solutions passant par le marché. Et dans quel cul-de-sac s’engouffrent les intellectuels organiques du parti ? Je vous le laisse à deviner. Mais peut-être que l’enjeu du prochain congrès serait de contrer les pouvoirs régaliens du Premier ministre ? À moins de ne pas se soucier de ce congrès pour plutôt faire signer une nouvelle pétition Solidaire pour le salaire minimum à 15$ l’heure ?


Pour lire le texte complet :
Plateforme Solidaire ou diversion nationale

****************************


Négation et répression du droit à l’indépendance de la Catalogne
À Québec solidaire d’appeler à une manifestation de soutien

16103171-la-catalogne-annonce-son-referendum-sur-l-independance-pour-octobre

Il est devenu clair que la classe dirigeante espagnole, imbue de son autoritaire espagnolisme sentant à plein nez le franquisme, est prête à tous les moyens pour empêcher l’exercice catalan du droit à l’autodétermination ce premier octobre. Après les saisies policières, il ne faudrait pas se surprendre qu’il y ait arrestations puis, s’il le faut, intervention militaire. Le peuple québécois se remémorant Octobre 1970 saura apprécier. Dieu et Trudeau savent ce qu’un troisième référendum à la sauce de la loi de la clarté de 2000 nous réserverait. Il est aussi évident que le peuple catalan demeure fin seul. L’Union européenne est aussi sympathique à la Catalogne qu’elle le fut à la Grèce ! Idem pour le peuple kurde de l’Irak dont ni le gouvernement irakien ni ses alliés étasunien et membres de l’Otan, pas plus que le gouvernement iranien et l’ONU, sans compter la menace militaire turque, n’acceptent le référendum sur l’indépendance devant avoir lieu ce 25 septembre.

Pour lire le texte complet :
Négation et répression du droit à l'indépendance de la Catalogne