****************************


Élection fédérale du 19 octobre 2015
Voter NPD ou campagne anti hydrocarbures et anti austérité?

Le grand bond en avant 22-avr-2012 14-20-35


Québec solidaire, dans le sillage du « consensus » de voter pour le parti le plus apte à déloger les Conservateurs, se contente de les dénoncer tout en « n'endoss[ant] pas de parti ou de candidat-e-s ». À son aile gauche, Presse-toi-à-gauche et le Réseau écosocialiste, en toute lucidité à propos des multiples failles du NPD, invitent tous deux à un vote tactique pour le NPD comme c'est la tradition depuis belle lurette chez la gauche non nationaliste québécoise. Pourtant ce parti fédéraliste centralisateur ne s'oppose pas à l'exploitation des sables bitumineux et l'oléoduc Énergie-Est de Trans Canada Pipeline sans compter son sionisme larvé et un discours social-libéral non crédible car soumis à l'impératif de l'équilibre budgétaire en temps de récession économique.

Pour lire le texte complet :
Campagne fédérale


****************************


De 1923 en Allemagne à 2015 en Grèce
La tragédie grecque du gouvernement radicale de gauche

Debout et solidaire 01-mai-2015 10-18-38

L'actuelle tragédie grecque en est une à l'ancienne servie à la moderne. Le débat sur la pertinence révolutionnaire de gouvernements réformistes radicalement démocratiques a été le dernier grand débat stratégique au sein de la gauche anticapitaliste avant la nuit stalinienne. La Première internationale a vu le trade-unionisme substituer la panacée d'un suffrage universel plébiscitaire ou parlementaire à la révolution avec comme parade l'anarchisme. La Deuxième a vu le nationalisme remplacer l'internationalisme, les crédits pour la guerre les résolutions contre elle avec comme parade le dogmatisme. La Troisième a vu la stratégie du Front populaire subjuguer la tactique du Front unique, théoriquement comme pratiquement et tragiquement en Chine, en France et en Espagne (et plus tard au Chili puis au Portugal) avec le gauchisme comme parade y compris celui du stalinisme anti « social-fasciste ». (Il a fallu, dans certains pays du « tiers monde » du temps de la guerre froide, une combinaison de libération sociale anticapitaliste et de libération nationale anti-impérialiste pour que triomphe (momentanément) la révolution sous la direction de partis dans le sillage du stalinisme, ce qui a conduit à de répressifs États bureaucratisés.)


Pour lire le texte complet :
La tragédie grecque du réformisme

****************************



Le congrès dit féministe de Québec solidaire
Un parti calinours aux antipodes de la « grève sociale »

8 mars 2010 07-mars-2010 15-07-12

Un rendez-vous raté débutant avec Syriza, une rencontre avec l'indépendantisme écossais évitant la question des alliances, une élection interne l'escamotant après avoir suscité de faux espoirs. Ce faux départ ouvrit la mauvaise porte à un débat sur le féminisme pétri de généralités consensuelles à tonalité académique et prêt au grand écart pour éviter les questions qui fâchent et sans mot dire à propos de la lutte contre l'austérité et contre les hydrocarbures, sauf dans les discours et déclarations à la presse, alors que c'est là le lieu focal d'une attaque frontale contre les droits des femmes.


Pour lire le texte complet :
Un parti calinours aux antipodes de la grève sociale


****************************


Pour vaincre l'austérité
Politique de la rue ou politique des urnes?

Souffrance - résistance 21-mai-2015 14-18-40

Voilà une question sur laquelle le congrès de Québec solidaire cette fin de semaine-ci ne se penchera pas sauf peut-être par des discours d'ouverture et de fermeture mais sans débat ni prise de décision. Pourtant l'échec du Printemps 2015, qui s'est répercuté, faute de mobilisation d'appui syndicale, étudiante et même populaire, par l'échec du
Camp pour le droit au logement du FRAPRU malgré une persévérance exemplaire marquée par trois tentatives d'installation (photos de la manifestation et de la première tentative d'installation du 21 mai), commande un bilan en profondeur de l'orientation, des revendications et de la stratégie à adopter... et du rôle de Québec solidaire.

Le même jour que le FRAPRU initiait son camp, au sujet de ce rapport entre la rue et les urnes tel qu'il se manifeste en France et en Europe, Gabriel Lafleur, un militant syndical de la Société nationale des chemins de fer (SNCF) de France, du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et de la Quatrième Internationale, s'adressait à Montréal à une modeste assemblée publique où brillaient par leur absence les anticapitalistes organisés de Montréal y compris ceux et celles membres de la Quatrième Internationale. Peut-être aurait-il fallu que le conférencier soit un distingué écrivain ou professeur et non pas un jeune syndicaliste et ex militant étudiant? Ou est-ce par boycott sectaire de la mauvaise organisation ou de la mauvaise tendance?


Pour lire le texte complet :


Conférence NPA

****************************


Dissidence au sein de la direction de Québec solidaire
Contre l'alliance dite souverainiste avec le PQ

Québec solidaire - femmes 08-mars-2015 13-49-29


Le responsable aux communications de Québec solidaire lance un pavé dans la mare. Il a décidé de rendre public sa dissidence par rapport à la direction du parti sur la question des relations avec le PQ. Il aurait pu ajouter la ridicule politique consensuelle de main tendue aux Libéraux. Est-ce là seulement une passagère manifestation de mauvaise humeur ou bien le début de la construction d'une opposition conséquente comme orientation alternative?

Pour lire le texte complet :

Dissidence au sein de la direction de Québec solidaire