****************************


Québec Solidaire : fausse rupture avec le PQ, fausse fin de congrès ?
Une femme pleure, un homme s’émeut, l’électoralisme resurgit

Drapeau patriote et La Baie

C’était trop beau pour être vrai. Suite à un débat passionné à propos d’un pacte électoral avec le le Parti québécois (PQ), les grands médias avaient mis à la une et commenté son rejet par Québec solidaire (QS). Contre l’appel carabiné du député Khadir, contre l’avis plus discret du nouveau porte-parole vedette qui venait d’être élu, malgré le silence de la porte-parole plus branchée sur la base du parti, et qui finalement vota pour le rejet, un bon deux tiers du congrès choisit l’option du débarrassons-nous-des-néolibéraux au lieu de celle débarrassons-nous-des-Libéraux, d’autant plus qu’elle était pimentée à l’identitarisme islamophobe. Le congrès bondé se sortait du piège tendu par le PQ tout en lui arrachant, à terme, le petit parti Option nationale.


Pour lire le texte complet :
Québec Solidaire -- fausse rupture avec le PQ, fausse fin de congrès

****************************


Dernières péripéties du débat pré-congrès Solidaire
S’enliser dans l’électoralisme ou se centrer sur la plate-forme

Défilé Québec solidaire

L’option ‘B’ de l’entente/alliance avec le PQ paraît sur la défensive. Le facebook pour l’option ‘A’ de la rupture indique des votes forts pour cette option dans les circonscriptions clefs de Montréal. On ne sait trop si c’est par électoralisme — le PQ y étant l’ennemi à battre — ou par rejet néolibéral-pétrolier-identitaire. Le candidat porte-parole le plus identifié à l’option ‘B’ vient de se retirer au bénéfice du candidat-vedette. Mais qu’en est-il dans les comtés beaucoup plus nombreux, surtout hors Montréal et centre-ville, où Québec solidaire est faible et où un vote QS pour le PQ pourrait aider à battre soit les Libéraux, soit la CAQ ? La solitude et l’éloignement, tout comme l’influence des vedettes du parti portées sur l’option ‘B’, pourraient être bien mauvaises conseillères.


Pour lire le texte complet :
Dernières péripéties du débat pré-congrès Solidaire

****************************


Un Québec indépendant de plein emploi écologique pour sortir du pétrole

parapluie rouge

Pour éviter l’isolement que l’alliance avec le PQ prétend résoudre, s’impose une alliance qui s’adresse aux nations aborigènes et aux nationalités racisées de même qu’aux mouvements sociaux dont la jeunesse qui déserte la cause indépendantiste... à moins d’être comprise comme indispensable à la cause écologique et à celle de la justice sociale. Idem pour la cause de la paix mondiale. Tant la répression que le militarisme et ses guerres, envenimées par la crise climatique, dévastent l’environnement par la grande intensité énergétique des armées, par ses destructions appelant une nécessaire reconstruction forcément énergivore et par la paralysie sociale due à la haine faisant le lit des impérialismes, grands et petits, et de leur contrepartie, le djihadisme.


Pour lire le texte complet :
Un Québec indépendant de plein emploi écologique pour sortir du pétrole

****************************


17 organismes exigent un « tarif social » pour le transport collectif
Une percée vers la gratuité universelle sur 10 ans

Transport collectif

La gratuité universelle sur une période de dix ans est revendiquée par Québec solidaire. Cette politique Solidaire a un triple but anti-GES, anti-pauvreté et anti-austérité. Elle est anti-austérité car la marche graduelle mais rapide vers la gratuité créera une pression pour élever substantiellement l’offre de transport public jusqu’à ce qu’elle marginalise l’auto privée, en commençant par l’auto solo. À défaut en découlerait une colère populaire suite aux longues files d’attente ou aux mauvais services. En résultera une importante création d’emplois pour construire l’équipement requis et pour les opérations. Faut-il rappeler que le Québec, contrairement à l’Ontario, recèle des moyens de production nécessaires pour ce faire tout en étant relativement dépourvu d’usines de montage d’automobiles et de fabrication de pièces pour celles-ci.


Pour lire le texte complet :
Une percée vers la gratuité universelle sur 10 ans

****************************


Québec solidaire : Chasser la Constituante et elle revient au galop
Une plate-forme radicale pour sortir du piège péquiste

Drapeau patriote sur fleurdelysé

Depuis l’élection partielle de Verdun, relayée par celle de Gouin, et ne craignant pas d’utiliser la pression ouverte, tant directe que par l’entremise du Devoir, le chef « gauche efficace » du Parti québécois (PQ) a réussi à tétaniser Québec solidaire (QS). Errant sans plate-forme, alors que le PQ s’en est donné une depuis janvier dernier, et prisonnier d’une idéologie consensuelle le rendant allergique aux ruptures, QS est réduit à s’interroger sans fin à propos d’une entente/alliance avec le PQ et même d’une fusion avec Option nationale (ON), la cheval de Troie du PQ. Voilà QS paralysé entre un programme dont la pointe radicale, au-delà de la médiatisation du débat de la Constituante, a été confirmée par le dernier congrès du printemps 2016 (nationalisation / socialisation, baisse des GES des deux tiers en 2030) et la pression « Délivrez-nous des Libéraux », opinion publique médiatiquement fabriquée misant sur un sous-jacent nationalisme fleur bleue.


Pour lire le texte complet :
Une plate-forme radicale pour sortir du piège péquiste