****************************

Des Oscars à l’oléoduc en passant par la forêt boréale et l’immigration
La question nationale resurgit tel « Le revenant »
Migrante

L’acteur Roy Dupuis n’y va pas de main morte à propos de la peinture des Canadiens français dans le film « The Revenant » gagnant de trois Golden Globes et mis en nomination pour 12 Oscars :« 
On les voit à peine pendant le film, mais quand on les voit, c’est pour les montrer comme d’affreux barbares. C’est les Canadiens français qui violent, qui pendent et qui possèdent les esclaves sexuelles. » Du firmament hollywoodien au sous-sol canadien, nouveau coup en bas de la ceinture : Le porte-étendard central de la finance canadienne se déchaîne contre le rejet de l’oléoduc Énergie est par la Communauté urbaine de Montréal au nom de l’unité pendant que son pendant pétrolier de l’Ouest recourt au chantage de la péréquation auquel le gouvernement québécois avait déjà cédé avant de tenter de se reprendre.


Pour lire le texte complet :
La question nationale -- « Le revenant »

****************************


Que faire après la Conférence de Paris sur le climat ?
Une nouvelle stratégie pour une nouvelle économie

Aux arbres citoyens

Plus l’analyse de l’accord de la Conférence de Paris sur le climat (COP-21) s’approfondit, plus il devient évident que les peuples du monde se sont fait passer un Québec. Les pays du vieil impérialisme ont tendu la main aux pays les plus menacés, en particulier aux micro-pays insulaires, pour se donner comme objectif de tendre à ne pas dépasser 1.5 degré Celsius comme hausse de la température terrestre moyenne. Il n’en fallait pas plus pour créer mille illusions... et mettre la Chine et l’Inde au pied du mur tout en l’isolant de ses alliés tiers-mondistes. Une telle exigence braquera le projecteur sur le rattrapage économique des deux pays les plus peuplés du monde dans le cadre du paradigme néolibéral tout en dispensant le vieil impérialisme de leur venir en aide. Cette poussée exige une forte consommation de charbon, la moins chère des sources d’énergie, alors que la responsabilité historique du marasme climatique ne leur revient nullement.


Pour lire le texte complet :
Une nouvelle stratégie pour une nouvelle économie

****************************


Manifestation de la FAE en soutien à l’école publique

FAE - école publique

Photos à
https://photos.google.com/album/AF1QipM37UWF9RpZwa2J9hZw9up0UNlhM5af4kvfJhyZ

Entre mille et deux mille personnes ont participé à la manifestation du 16 janvier organisée par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) en soutien à l’école publique dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. La large majorité était des syndiquées de cette centrale hors Front commun dont les assemblées générales rejettent à la quasi unanimité l’entente salariale acceptée par celui-ci. On notait un bon contingent de l’Outaouais de cette centrale, un petit contingent plutôt symbolique de la FSSS, un groupe du cégep Marie-Victorin et plusieurs parents. Ont pris la parole avec le président de la FAE, les dirigeants de la FSSS et de l’organisation Je protège mon école publique. Lutte commune y avait quelques membres déployant leur nouvelle bannière.


Pour lire le texte complet :
Manifestation de la FAE en soutien à l'école publique

****************************


L’opposition à l’accord entre le gouvernement et le Front commun
Mobiliser à fond ou rester sur la clôture du post-mortem

Banderole Mains rouges 2


Suite au rejet de l’entente pourrie entre la direction du Front commun et le gouvernement par plus des deux tiers des déléguées de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) de la CSN, la plus importante composante du Front commun, le 22 décembre dernier, au même moment où la direction de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) représentant le tiers des enseignantes du primaire-secondaire faisait de même, il est devenu impossible pour qui se dit de gauche de ne pas la rejeter et la dénoncer. Pourtant la direction de Québec solidaire s’y refuse encore. Il a même fallu attendre le 12 janvier pour que la principale composante de l’aile gauche Solidaire, dont l’organe est Presse-toi-à-gauche, s’y résigne... mais est-ce vraiment le cas ?


Pour lire le texte complet :
Mobiliser à fond ou rester sur la clôture du post-mortem

****************************


Contre l’entente pourrie, la gauche syndicale enfin se mobilise
Lutte commune organise une campagne « Non à l’entente »

Appel de la jeune révolutionnaire

Les grands médias minimisent le refus de l’entente par les déléguées de la FSSS et par la direction de la FAE tout en soulignant les déclarations de la CSN et de la CSQ affirmant que son acceptation n’aurait rien à voir avec la lutte contre l’austérité. Même les médias de gauche, au 8 janvier, gardent le silence (L’Aut’Journal) ou même penchent du côté de la direction du Front commun (Presse-toi-à-gauche). Quant à Québec solidaire, y compris sa gauche syndicale, c’est motus et bouche cousue. Heureusement, les résistants, représentant environ un bon tiers sinon davantage du secteur public et parapublic québécois si on inclut les quatre syndicats de la FSE-CSQ ayant dit non dont ceux de Québec et Sherbrooke et une imprécise dissidence à la FNEEQ peuvent compter sur la gauche syndicale organisée dans Lutte commune.


Pour lire le texte complet :
La gauche syndicale enfin se mobilise et s'organise