Impertinente capsule estivale # 4
Les crises climatique et de la biodiversité chamboulent la lutte sociale

1917_international_womens_day_-_petrograd_0

L’essai d’Andreas Malm « 
Révolution dans un monde en réchauffement: leçons des révolutions russes et syriennes » publié dans Socialist Register 2017 et tout juste traduit en français par ESSF convainc de l’importance cruciale que le facteur climatique joue dans les luttes sociales y compris leurs substantifique moelle, les révolutions. Comment la sécheresse millénaire moyenne-orientale débutant avec des hauts et des bas dans les années 1970 et qui a atteint son paroxysme en Syrie de 2006 à 2010, faisant refluer plus d’un million de paysans dans les périphéries délabrées des grandes villes et contribuant à la hausse des prix alimentaires, n’aurait-elle pas été un facteur du soulèvement de 2011. Ce n’est pas un hasard si le soulèvement syrien, contrairement à ceux tunisien et égyptien, n’a pas surgi du centre de la capitale mais d’une ville de moyenne importance pour s’étendre ensuite aux périphéries des grandes villes.

Pour lire le texte complet :

La crise climatique chamboule le grand jeu des alliances

Impertinente capsule estivale # 3
Pourquoi la main tendue à la Russie par la présidence Trump


trump-poutine

La main tendue à Poutine par Trump provoque l’ire de l’establishment étasunien, républicains compris. Trump serait-il l’otage de Poutine? Peut-être. En tout cas, c’est une tentative de retournement fondamental tant du pilier des alliances dérivées du temps de la guerre froide que de celui idéologique de la défense de la démocratie et de la liberté incluant le libre-échange. Est-il fasciné par cet autre adepte de la méthode forte tant à Moscou qu’en Syrie à la sauce raciste et xénophobe? Sans doute. Toutes ses remises en question tellement troublantes pour le mythe étasunien du phare sur la colline ont au moins l’avantage de réconcilier le discours avec la vérité de la réelle politique étasunienne tant intérieure qu’extérieure. Tout le contraire d’une fake news! Se peut-il que ce soit là le scénario dramatique d’une tentative de réalignement majeur de la politique étrangère étasunienne avant que les ÉU ne s’affaiblissent davantage depuis leurs défaites militaires au Moyen-Orient après l’an 2000 et leur déconvenue économique, marquée par la crise de 2007-2009, face à la Chine? Ce serait maintenant ou jamais le temps de faire jouer à fond leur surpuissance militaire, technologique et financière quitte à jouer quitte ou double.


Pour lire le texte complet :


Pourquoi la main tendue à la Russie par la présidence Trump-1

Impertinente capsule estivale # 2
La crise des réfugiées : Le grand test anti-impérialiste dardant la gauche


réfugiés statistiques


Les ÉU, afin de terroriser les réfugiées de la faim et de la répression de la part des gouvernements hérités du colonialisme et du néo-colonialisme, séparent les enfants de leurs parents. Ils appliquent aux latinos ce qu’ils ont toujours fait aux noirs du temps de l’esclavage et du système Jim Crow comme aujourd’hui aux jeunes pères emprisonnés à la brassée si ce n’est tués au moindre prétexte. L’Union européenne de civilisation bien chrétienne est plus expéditive. Elle laisse périr en mer arabes et noirs ou les laisse moisir dans des camps invivables. Comme c’est gênant, elle essaie de soudoyer les pays du Maghreb pour soit les réduire en esclavage soit les abandonner au désert.


Pour lire le texte complet :
La crise des réfugiées - Le grand test anti-impérialiste dardant la gauche


Impertinente capsule estivale # 1
La sagesse populaire contre le mépris politicien




3an_de_merde_1an_de_cadeaux

On se moque de l’électorat caquiste qui veut le beurre – les baisses d’impôt – et l’argent du beurre – la bonification des services publics. Les Libéraux ne sont pas loin derrière le double langage de la CAQ sauf qu’il le font en deux temps soit les coupes post-électorales puis les demi-bonifications pré-électorales. La variante péquiste consiste à tenir un discours social-démocrate en période électorale puis faire une politique néolibérale entre les élections. On stigmatise, avec raison, la veulerie politicienne qui trompe ainsi l’électorat. Pourtant, l’affaire a deux faces.


Pour lire le texte complet :

Sagesse populaire contre mépris politicien


Victoire électorale du néo-trumpien Doug Ford en Ontario
Le Québec encerclé par le trumpisme et menacé par la démission

Mathilde Kinder Morgan


Le nouveau premier ministre de l’Ontario élu le 7 juin n’est pas le copie-coller du président étasunien mais il en est l’adaptation canadienne dans le contexte de pouvoirs provinciaux. Cette victoire très majoritaire dans le contexte d’une élection uninominale à un tour n’est pas pour autant écrasante : 40% à droite (Conservateurs), 20% au centre (Libéraux qui encaissent une dégelée aux dépens des extrêmes), 40% à «gauche» (NPD et Verts). On dénote contre les Conservateurs les trous des centres urbains, des zones fortement syndiquées et de celles franco-ontariennes. Toute relative qu’elle est, la vague Ford n’en est pas moins décisive tout comme celle de Trump aux ÉU aux dépens de Clinton.



Pour lire le texte complet :

Victoire électorale de Doug Ford en Ontario