****************************

Mémoire du comité sur l’environnement de Québec solidaire
Ressusciter le programme pour atteindre les objectifs de l’ONU

 
Animaux
À l’occasion de la consultation publique sur les enjeux énergétiques du Québec, le comité thématique sur l’environnement (CTE) lié à la Commission politique de Québec solidaire a produit un mémoire (Le Québec, une nation phare pour le monde, site web de la consultation publique), le seul provenant d’une instance nationale du parti bien que huit régions ou circonscriptions du parti en aient aussi rédigés.  Le but majeur de ce mémoire est de déterrer la politique énergétique du parti, au sens large, pratiquement abandonné par sa direction depuis le dit « plan vert » sorti du sac du parti d’en haut, sans aucune consultation de la base, lors de la campagne électorale de l’été 2012.  Loin d’être épisodique, cette quasi liquidation de la partie écologique de la plate-forme est maintenant ressuscitée par la campagne « Sortir du noir, Choisir l’or vert » au point que le CTE a dû « désavouer » le contenu de l’outil principal de cette campagne, le journal Solidarités, et demander son retrait de la circulation.

Pour lire le texte complet :
Mémoire du comité sur l'environnement


****************************

Mémoire du comité thématique sur l’environnement de la Commission politique de Québec solidaire à l’occasion de la consultation sur les enjeux énergétiques.  

 Tinto engrange - État finance
Ce mémoire est le seul fait par une instance nationale du parti bien que huit mémoires d’instances locales et régionales aient aussi été rédigées.

Pour lire le texte complet :

Memoire QS Environnement[1]

****************************

La campagne Solidaire pour sortir du pétrole
Un reniement démobilisateur de la plate-forme 2012
 
gaz de schiste

Québec solidaire vient de lancer sa campagne politique bien ficelée du slogan « Sortir du noir, Choisir l’or vert ».  Il est question d’écologie déclinée sur les modes énergie, transport, ressources naturelles et agriculture.  N’eut été une mention dans une cartouche, l’enjeu du réchauffement climatique ne se retrouve nulle part dans l’outil principal de la campagne, un numéro de quatre pages du journal « Solidarités ».  N’eut été du « Sortons le Québec de l’ère pétrolière », les nombreux titres, sous-titres et mises en exergue du numéro pourraient être repris par le Parti québécois, champion de l’indépendance énergétique en misant sur l’or noir, et même par le Parti libéral.  Les rares revendications retenues diluent sérieusement les éléments correspondants de la plate-forme électorale de 2012.  Last but not least, rien dans la campagne n’incite à une grande mobilisation genre printemps érable jusqu’à et y compris une grève sociale.


Pour lire le texte complet :
Sortir du pétrole ou y rester