plan de relance

****************************

La grande braderie du plan de relance du PQ

Bannière austérité - tarifs Hydro


Le plan de relance du PQ brade le bien commun hydraulique du Québec, plus une générosité fiscale financée par les coupures sociales et par les hausses de tarif, par l’offre de vente d’électricité à rabais à toute une panoplie d’entreprises.  Le volet hydraulique, même si les rabais par rapport au tarif grande puissance (tarif L) ne sont pas inclus dans la somme de deux milliards $ sur trois ans dont le gros morceau (700 millions) est un crédit d’impôt aux entreprises, n’en est pas moins le cœur de ce programme dont la rénovation verte (110 millions) est le sucre sur la pilule.  Il ne faut pas se surprendre de la réaction fort positive des Conseil du patronat et tutti quanti… et des centrales syndicales (sic)… et de la colère des partis d’opposition qui ont bien compris la manœuvre électorale qui leur tire de sous les pieds la carte thématique de l’économie qu’il comptait utiliser contre le PQ.  Quant au PQ, il s’était rendu compte que la mauvaise performance conjoncturelle de l’économie du Québec depuis le début de l’année l’obligeait à se sortir du piège de l’atteinte de l’équilibre budgétaire pour la prochaine année fiscale en contrebalançant ce renoncement, déplaisant pour le milieu des affaires, par l’annonce d’un programme de relance du genre que les OCDE et FMI de ce monde conseillent, réalisant que l’austérité à pleine vapeur devient trop menaçante pour la paix sociale. 

Pour lire le texte complet :

Plan de relance du PQ