****************************


Un premier mai, mi-chair mi-poisson

Toile noire -- Marie-Victorin


Photos de la manifestation de la Coalition mains rouges du premier mai :
https://plus.google.com/photos/116366727671854200972/albums/6143979292384922049 

Les directions syndicales crient victoire à propos de la mobilisation du premier mai. « Aux quatre coins du Québec, des milliers de manifestantes et manifestants ont mené des actions pour marquer le 1er mai » de clamer la direction de la CSN sur son site web tout en déclarant être « dans une dynamique d’affrontement »... après avoir donner un coup de couteau dans le dos aux mobilisations étudiantes. « Perturbations sociales et économiques à travers la province » de surenchérir celle de la FTQ tout en appelant au dialogue social pendant que son « »Fonds de solidarité » (sic) promeut à la une de son site une rencontre sur « la relève entrepreneuriale » conjointement avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Certes, s'est organisé un éventail d'actions diversifiées aux quatre coins du Québec, légales et illégales : « Environ 25 000 personnes ont participé directement dans ces actions, sans compter les milliers de grévistes et étudiant-es, notamment dans les cégeps. »

 
Pour lire le texte complet :
Mobilisation premier mai

****************************


Assemblée générale du 1er avril du Conseil central du Montréal métropolitain
Le président de la CSN se fait passer un savon magistral

Têtes éducation 02-avr-2015 14-31-21

Les astres ont commencé par bien s'aligner. Sans rapport sur des points routiniers faute de rapporteurs et surtout sans conférencier spécial, député du Sin Fein irlandais, bloqué à Londres, l'ordre du jour en est venu rapidement à l'avant-dernier point : le rapport sur les activités prévues pour le premier mai fait par le président de la CSN en personne. Et ce fut le déchaînement de colère contre le président Jacques Létourneau, difficilement concevable en présence d'un invité de marque, colère que celui-ci avait tenté de désamorcer dans sa présentation et en coulisse avant la réunion. La goutte qui avait fait déborder le vase fut une entrevue du président à Radio-X de Québec la veille, moins sur le fait de donner une entrevue à cette radio-poubelle, ce que fait aussi Amir Khadir comme mentionné par une intervenante, que sur son contenu anti-étudiant. D'autant plus que cette entrevue suivait une autre entrevue problématique à RDI-économie et un article du même acabit dans La Presse. D'entrée de jeu le président eut beau dire qu'il avait contacté la journée même la porte-parole de l'ASSÉ pour ni plus ni moins s'excuser d'avoir commenté les méthodes du mouvement étudiant lors des manifestations et des assemblées, rien n'y fit.

Pour lire le texte complet :
Le président de la CSN se fait passer un savon

****************************

Manifestation syndicale du Premier mai contre l'austérité
Un modeste et paisible rituel sans perspective ni suite

Conte attaquons l,austérité 01-mai-2014 19-15-00


Photos à :https://picasaweb.google.com/110537867786455303075/ManifestationSyndicaleDuPremierMaiAMontreal

Quelques milliers de syndiqués de l'ensemble des centrales ont marché paisiblement des bureaux du Premier ministre jusqu'au cœur financier de Montréal. Si toutes les catégories d'âge et les deux sexes y étaient raisonnablement représentés, l'âge moyen reflétait le vieillissement de la population du Québec et sans doute celui syndical d'autant plus que la précarité du travail de la jeunesse affaiblit leurs liens au mouvement syndical. Les contingents syndicaux, toutes bannières et drapeaux déployés avec pancartes imprimées en série mais sans presque aucune artisanale, dominaient largement des organisations populaires pour ainsi dire à peu près absentes.


Pour lire le texte complet :
Manifestation premier mai 2014 Montréal - plus